Décuire

Décuire : v.tr. Il ne s’agit pas, contrairement à ce que la forme de ce verbe laisse entendre, de faire ce qui est cuit ne le soit plus ce qui tiendrait purement et simplement de la magie.
« Décuire », c’est abaisser le degré de cuisson d’un sirop de sucre, d’une confiture ou d’un caramel en lui ajoutant peu à peu, et en tournant, la quantité d’eau froide nécessaire pour lui rendre une consistance moelleuse.
Rajouter de l’eau au cours de la cuisson d’un sucre pour le ramener à une température de cuisson inférieure.
Décuire, ajouter de l’eau aux confitures pour les rendre plus liquides quand elles sont trop cuites ou cristallisées.
Des confitures décuites, c’est des confitures qui sont redevenues liquides comme avant la cuisson.
Décuire c’est corriger l’excès de cuisson.