Ébarber

Ébarber : v.tr.  « Ébarber », c’est couper avec des ciseaux de poissonnier les nageoires d’un poisson cru. L’ébarbage concerne tous les poissons, sauf les très petits, comme la sardine et l’éperlan. On ébarbe ainsi les poissons plats servis entiers (barbue, sole, turbot) en enlevant les «barbes» (cartilages) qui leur servent de nageoire ; la nageoire caudale est simplement raccourcie en arrondi.
L’ébarbage fait partie de l’habillage du poisson.
On ébarbe également les moules ou les huîtres après leur cuisson, en enlevant le pourtour de leur manteau, et les œufs pochés pour en parfaire la présentation, en ôtant les filaments de blanc coagulé irrégulièrement.

Ébarber, c’est aussi ôter les bords ou bavures dépassant irrégulièrement.
Enlever la partie qui dépasse des bords d’un gâteau.
Ôter les bords dépassant irrégulièrement d’une pièce en chocolat moulé.