Fer

 Fer : n.m.  Le fer est un élément essentiel de l’hémoglobine des globules rouges du sang et de la myoglobine des muscles. Les besoins en fer, estimés normalement à 10 ou 15 mg par jour, sont beaucoup plus élevés chez la femme enceinte (de 20 à 30 mg) et chez l’enfant.
Les aliments les plus riches en fer sont les abats et les viandes, les coquillages, les fruits oléagineux, le jaune d’œuf, les légumes secs, certains légumes verts (épinard, persil) et le pain, alors que les laitages, les fromages, les fruits et les légumes en contiennent très peu. Le fer végétal est mieux assimilé lorsqu’il est absorbé avec du fer d’origine animale (l’association lentilles et petit salé en est un bon exemple).
Les aliments riches en vitamine C (agrumes, fraise, kiwi, chou, poivron) et en vitamines B9 (foie, brocoli, cresson, épinard, mâche, germes de blé) favorisent la capacité d’absorption du fer tandis que les tanins du café, du thé, du vin, de la bière la diminuent. Pour la santé, l’excès de fer est aussi nocif que sa carence.