Fourchette

Fourchette : n.f.  Une fourchette est un ustensile de table, de cuisine ou de service, en forme de petite fourche d’abord à deux, puis à trois, quatre dents, dont on se sert pour piquer les aliments. La fourchette fait partie du couvert (Voir Couvert). La dent de la fourchette se nomme le fourchon. C’est le roi Henri III qui a introduit la fourchette en France en 1574, après avoir été reçu à la cour de Venise où il découvrit cet instrument bien pratique pour porter les aliments à la bouche par-dessus des hauts cols à fraise empesé de l’époque.
La fourchette de table existait déjà auparavant mais c’était une pièce d’orfèvrerie, souvent dotée d’un manche pliant, elle était conservée dans un étui et réservée à un usage personnel. On utilisait aussi en cuisine une grande fourchette pour piquer les aliments dans les marmites ou saisir les rôtis.
Progressivement, les fourchettes furent fabriquées avec trois, puis quatre fourchons.
La fourchette se dispose pointes contre table. Elle s’utilise seule ou en complément d’un couteau.
De nos jours, seule la fourchette à rôti (appelée aussi « diapason ») n’a que deux dents longues, fine et droites ou légèrement recourbées. Elle est employée en cuisine pour piquer les volailles et les viandes.
Utilisée comme un ustensile de cuisine, la fourchette permet de battre des œufs pour confectionner une omelette. Elle est également recommandée pour réaliser un écrasé de banane à la cannelle ou un guacamole.
– les fourchettes de services qui vont de pair avec une cuillère pour les salades, ou un couteau : service à découper la viande.
Les fourchettes de table sont plus nombreuses et diverses. Il existe les fourchettes suivantes :
– la fourchette classique de table
– la fourchette à dessert, à gâteaux, à entremets, à pâtisserie ou à fruits
– la fourchette à poisson et à huîtres à trois fourchons
– la fourchette à crustacés, appelée curette qui est longue et terminée par deux
petites dents
– la fourchette à bigorneaux qui est courte, terminée pour deux petits fourchons droits
(pour ces petits escargots de mer, on se sert plutôt de piques à bigorneaux dotés d’une petite boule de couleur pour le maintenir).
– la fourchette à escargots qui est courte à deux fins fourchons légèrement courbés.
– la fourchette à fondue, à long et fin manche en bois dont le dessus est doté d’une petite pastille de couleur, pour repérer sa fourchette qui trempe ou ‘ ‘cuit’ dans le caquelon (Voir Caquelon).
– la finger fork : qui est une fourchette-gadget qui se place au bout du doigt et qui sert piquer la finger food servie à l’apéritif.

Voir aussi Fourchette et Fourchette à escargots sous Argot de bouche.

Achetez ici et au meilleur prix vos différentes fourchettes :

Achetez ici et au meilleur prix du marché vos fourchettes dédiées :