Goutte

Goutte : n.f.  Le mot « goutte » a plusieurs acceptions :
– Très petite quantité d’une boisson quelconque : Voulez-vous du café ? Juste une goutte (peu).
Il a mis une goutte de lait dans son thé.
– Petite quantité (de boisson alcoolisée) (synonymes : doigt, larme).
Il ne boit jamais une goutte d’alcool.
– Boire la goutte, un petit verre d’eau-de-vie : la « goutte », le calva des fermes, puisé au cul de l’alambic clandestin.
– Technique viticole : Mère goutte, ou première goutte : ce qui coule de la cuve ou du pressoir avant le pressurage du raisin ou des pommes.
Vin, cidre de mère goutte, de première goutte, de goutte.
– Locution adverbiale : Goutte à goutte : une goutte après l’autre (stillation).
Verser un liquide goutte à goutte (instiller).
Couler goutte à goutte (dégouliner, dégoutter, s’égoutter, goutter).

Voir aussi Goutte sous Argot de bouche.