Marmite en fonte

Marmite en fonte : locut.  La marmite en fonte est une cocotte ronde ou ovale pourvue de poignées sur les côtés et qui permet une cuisson à l’étouffée. Son couvercle hermétique permet aux liquides de cuisson de ne pas s’évaporer et de concentrer les saveurs. Traditionnellement, elle a trois pieds et une grande anse pivotante pour être placée au-dessus du feu mais les modèles modernes ont un fond plat et peuvent être utilisés sur tous les types de plaques de cuisson.
C’est assurément un investissement valable. Bien entretenue, une marmite en fonte est pratiquement inusable. Bien des ménagères ont d’ailleurs hérité la ou les leurs de leur mère ou de leur grand-mère.
Gigot de sept heures, rôti de bœuf ou de porc, pintade aux choux, ou même ratatouille au four, la cocotte est l’ustensile indispensable pour tous les plats en sauce ou longuement mijotés.
Après avoir soigneusement nettoyé sa marmite avec de l’eau chaude et du liquide vaisselle, on verser une petite quantité d’huile et faire chauffer deux à trois minutes. Retirer ensuite du feu et éponger soigneusement l’huile avec de l’essuie-tout. Cette fine pellicule grasse préservera le revêtement intérieur de la cocotte.
La cocotte peut être placée directement sur le feu, même sur des plaques à induction. Utiliser une petite quantité de matière grasse et remuer bien ses plats pour éviter que le fond n’accroche. Certains modèles sont pourvus d’un couvercle creux sur lequel on met des glaçons ou de l’eau froide pour favoriser la condensation. Cela permet d’arroser en permanence la préparation sans avoir à soulever le couvercle.