Mitonner

Mitonner : v.tr.  « Mitonner », à l’origine, c’est cuire doucement et longtemps des tranches de pain de campagne rassis dans une soupe ou un bouillon. Le pain absorbe ainsi le liquide et la soupe devient plus consistante.
« Mitonner » vient de miton, « mie de pain » dans le dialecte de l’Ouest.
Par extension, le mot est devenu synonyme de « mijoter », et on l’emploie même dans le sens de préparer minutieusement un plat de cuisine ménagère.
On emploie aussi le terme  » mitonnée » : une mitonnée de légumes par exemple.
Voir aussi Mitonner sous Argot de bouche.