Oligosaccharides

Oligosaccharides : Les oligosaccharides (anglicisme), aussi nommés oligoholoside ou oligosides, sont des oligomères formés d’un nombre n d’oses (monosaccharides) par liaison glycosidique alpha ou beta. Par convention le nombre n varie de 2 à 102. Là, ils sont placés entre les oses simples (n=1) et les polyosides (polysaccharides) (n>10). Cependant cette limite de 10 unités n’est pas totalement figée et les polyosides de degré de polymérisation de 11 à 25 leur sont souvent assimilés.
Les oligosides comprenant 2 oses sont les diholosides (saccharose), 3 oses les triholosides (mélézitose) et 4 oses les tétraholosides (stachyose). Les oligosides peuvent être linéaires (stachyose), ramifiés ou bien cycliques (cyclodextrine).
Ils sont caractérisés par une séquence précise et sont ainsi porteurs d’une information.
Ils sont rarement libres, le plus souvent liés de façon covalente à des lipides ou à des protéines (glycolipides ou glycoprotéines). Dans les cellules animales, les oligosaccharides des glycolipides et glycoprotéines membranaires sont situés du côté extracellulaire. Ils constituent des marqueurs de surface (exemple : les antigènes spécifiques des groupes sanguins A, B et O de la membrane des hématies).
Ils peuvent aussi avoir un rôle de réserve de sucre chez les végétaux (l’amidon).
Familles :
– Les fructo-oligosaccharides (FOS) sont composés principalement de fructose. L’hydrolyse de l’inuline (un fructosane) produit des fructo-oligosides.
– Les galacto-oligosaccharides sont composés principalement de galactose. Ils sont partiellement digérés par l’homme et peuvent être obtenu par hydrolyse des galactanes.
– Les gluco-oligosaccharides sont composés principalement de glucose. L’hydrolyse de l’amidon (un glucosane) produit des gluco-oligosides.
– Les mannane-oligosaccharides (MOS) sont composées de mannose. L’hydrolyse partielle de mannane produit des mannane-oligoside.