Omega-6

Omega-6 : n.m.  Les oméga-6 sont des acides gras « essentiels » que l’organisme ne peut synthétiser par lui-même.
Les besoins doivent donc être comblés par la consommation d’aliments ou de suppléments.
Ces acides gras participent à une foule de processus importants comme la constitution et l’intégrité des membranes cellulaires, le bon fonctionnement des systèmes cardiovasculaire, cérébral, hormonal et inflammatoire, etc. Leur consommation et leur absorption permet donc au corps de fabriquer des substances primordiales pour son bon fonctionnement.
Les sources d’acides gras oméga-6 : huile de bourrache, huile d’onagre, spiruline (algue bleue microscopique), huile de cassis, acide linoléique conjugué, huile et graines de chanvre.
Parmi les oméga-6 seul l’acide linoléique (AL) est qualifié d' »essentiel ». En effet, les autres acides gras oméga-6 peuvent être fabriqués par le corps à partir de l’acide linoléique.
L’alimentation industrielle étant trop riche en oméga-6, il faut veiller à consommer régulièrement des aliments riches en oméga-3 pour rétablir l’équilibre (en plus des produits mentionnés ci-dessus :huiles de colza, de soja et de noix, poissons gras et semi-gras, mâche, pourpier, épinards, noix, amandes, germes de blé).
Contrairement à l’alpha linolénique, il est abondamment présent dans l’alimentation moderne : huiles de maïs, de tournesol, de soja, de carthame, de pépins de raisin, etc.
En 2004, un comité d’experts internationaux a fixé l’apport adéquat en Alpha linoléique à 2% des kilocalories quotidiennes, soit 4,5 grammes pour une alimentation fournissant 2000 kilocalories par jour.