Pâte sablée

Pâte sablée : La pâte sablée a été inventée à Sablé-sur-Sarthe (département de la Sarthe en région Pays de la Loire), en France en 1923 par un pâtissier qui inventa aussi la galette du même nom, ancêtre de la fameuse pâte sablée.
La pâte sablée est utilisée pour les fonds de tartes et tartelettes, petits fours, croûtes à entremets. Si on utilise du lait en lieu et place de l’eau, on obtiendra une texture plus serrée (pour les petits biscuits par exemple).
Avec une pâte sablée, on peut cuire le fond et la garniture en même temps, comme par exemple une tarte aux pommes avec un fond de compote ou une quiche lorraine.
Avec une pâte sablée (plus friable donc plus perméable) soit on cuit la pâte à blanc et on garnit ensuite à froid, comme par exemple tarte aux fruits rouges avec un fond de crème pâtissière, soit on cuit ensemble pâte et garniture à condition que celle-ci ne soit pas trop humide, come par exemple la tarte Bourdaloue.
Les pâtes à sablés et pâtes fines relèvent d’une autre technique qui consiste à incorporer un mélange foisonné de beurre, de sucre et de jaune d’œuf versés ensuite dans la farine, puis dressés à la poche.
On réalise alors une pâte de consistance molle, presque crémeuse. Cette technique est appliquée pour la réalisation de petits sablés. Celle-ci demande une bonne période de repos afin que le beurre fige et que la pâte soit de consistance correcte pour être abaissée.
On dit qu’une pâte est « sablée », car lors de la confection on donne au mélange une consistance sableuse. La pâte sablée est une pâte dérivée de la pâte sucrée.