Sabler (le champagne)

Sabler (le champagne) : locut.  Au XVIIè siècle, le verbe «  sabler » signifiait entre-autres : « couler dans un moule fait de sable ». C’est probablement par allusion à la matière en fusion versée dans le moule que sabler a pu prendre le sens de « boire d’un trait ». Le Dictionnaire de l’Académie française ( 8ème édition – 1935) à l’article « sabler » : « Boire tout d’un trait, fort vite : sabler un verre de vin. Sabler le champagne ».
Puis sabler le champagne s’est employé par extension pour signifier : « célébrer un événement en buvant du champagne ».
Il résulte de ces indictions (*) qu’on ne saurait confondre les deux expressions sabler le champagne et sabrer le champagne qui ne peuvent être considérées comme équivalentes : leurs sens sont même très différents.
(*) Indiction : Fixation à un jour dit.

Voir Sabrer le champagne.