Sou du franc

Sou du franc : locut.  « Le sou du franc » est une ancienne pratique qui consistait, pour les commerçants, à faire bénéficier l’économe, le cuisinier ou la cuisinière, chargé des achats de bouche, d’un escompte de caisse de 5 %. Ce profit, parfois important, était officieusement admis.