Toxine

Toxine : n.f.  Une toxine est une substance toxique pour un ou plusieurs organismes vivants. Dans l’édition 2009 du Petit Larousse, une toxine est définie comme une « substance toxique synthétisée par un organisme vivant (bactérie, champignon vénéneux, insecte ou serpent venimeux), auquel elle confère son pouvoir pathogène ».
Le terme biotoxine est parfois employé pour préciser que la substance toxique est produite par les activités métaboliques de certains êtres vivants. Les toxines produites par des bactéries sont appelées bactériotoxines, celles par les champignons sont dénommées mycotoxines, celles produites par les plantes sont appelées phytotoxines, celles produites par les algues sont appelées phycotoxines, celles par les animaux sont dénommées toxines animales.
Divers animaux et certaines plantes peuvent produire des biotoxines.
Plusieurs familles de bactéries sécrètent des biotoxines (exotoxines) dans les tissus qu’elles colonisent: ce sont les toxines vraies. D’autres bactéries (Gram négatif) conservent en elles-mêmes la plus grande partie des composés toxiques, qui ne sont libérés que lors de la lyse cellulaire, sous l’action de moyens chimiques, physiques ou mécaniques (les endotoxines).
Parmi les toxines les plus importantes qui affectent l’Homme, on trouve celles du botulisme, de la dysenterie, du tétanos et de la diphtérie.
En raison de leur grande sensibilité aux facteurs chimiques et physiques, tels que la lumière ou la chaleur, les toxines sont difficiles à isoler et les connaissances que nous en avons ont été obtenues par l’observation des lésions et des symptômes qu’elles provoquent lorsqu’elles sont injectées à des animaux.
À l’exception de la toxine botulique, les toxines sont détruites par les sucs gastro-intestinaux. Il a également été clairement démontré que les toxines sont de nature colloïdale et ressemblent beaucoup aux enzymes. Pour certaines d’entre elles, les toxines provoquent la formation d’anticorps, alors appelés antitoxines.