Tremper

Tremper : v.tr.  « Tremper », c’est immerger plus ou moins longtemps un aliment dans de l’eau froide. Le trempage permet de réhydrater des légumes ou des fruits séchés, de faciliter la cuisson des légumes secs, de dessaler les poissons salés et les viandes, de nettoyer et laver des légumes, ou de les conserver momentanément.
« Tremper la soupe », c’est laisser s’imbiber de bouillon aromatique des tranches de pain rassis ou légèrement grillé, disposées dans la soupière ou dans le fond des assiettes.
On appelle encore «trempage» l’opération consistant à imbiber certaines pâtisseries (babas, savarins, etc.) avec un alcool ou un sirop.
Le verbe « Tremper » s’emploie aussi pour les bonbons passés dans la couverture (chocolat).