Wok

Wok : n.m.  Le wok est une grande poêle en acier, en fonte, voire en Inox, de 30 à 40 centimètres de diamètre, à fond bombé et à larges rebords évasés en fer ou en acier munie d’un grand manche en bois (Pékin) ou deux poignées (Canton) pour cuire rapidement. En cantonnais, wok signifie « instrument de cuisson ».
On peut aussi y mijoter, frire, pocher, saisir toutes sortes de légumes ou viandes ou les deux à la fois. Le wok est le plus connu des ustensiles ménagers asiatiques.
Cet ustensile est utilisé en Asie depuis des siècles. On y dépose, avec un corps gras, les aliments (légumes, viandes, fruits) qui vont cuire rapidement du fait de la forme du récipient ; cette cuisson rapide permet de garder le croquant des légumes et une grande partie des éléments nutritifs, vitamines en particulier. Le wok est généralement équipé d’une grille semi-circulaire que l’on fixe sur le pourtour. On y dépose les aliments cuits pour les égoutter et les garder chauds ou pour les cuissons à la vapeur. Le wok est équipé d’un couvercle, utile pour braiser. On trouve maintenant des woks électriques. La forme du wok permet de concentrer la chaleur au fond tandis que l’on peut réserver les aliments déjà cuits sur les bords. Un wok convient autant pour les fritures que pour les sautés, les braisages, pour cuire à l’étuvée, rôtir ou pour les cuissons à la vapeur s’il est équipé d’une grille