Climactérique

Climactérique : adj. Un fruit est dit climactérique si sa maturation est dépendante de l’éthylène* (agissant comme hormone végétale), et associée avec une augmentation de la respiration cellulaire de ses tissus. Les fruits climactériques les plus connus sont : Abricot, Avocat, Banane, Figue, Goyave, Kiwi, Mangue, Melon, Nectarine, Pêche, Poire, Pomme, Tomate,…

Par opposition, un fruit non climactérique est un fruit dont la maturation est indépendante de l’éthylène, et non associée à une augmentation de la respiration de ses tissus. Les fruits non climactériques les plus connus sont : Ananas, Cerise, Citron, Concombre, Fraise, Grenade, Litchi, Mandarine, Myrtille, Olive, Orange, Pamplemousse, Pastèque, Raisin,…
Des recherches récentes sur les systèmes de production et de perception de l’éthylène semblent montrer que cette classification simple n’est pas complètement satisfaisante : par exemple, il existe des melons non climactériques, et le raisin présente de nombreux récepteurs sensibles à l’éthylène, dont l’expression est modulée au cours de la maturation.
* Éthylène : Phytohormone gazeuse, synthétisée à partir de la méthionine, qui catalyse la maturation des fruits.