Balthazar

Balthazar : n.m.  (mot venant de Balthazar, roi de Jérusalem).
Orgie, débauche, et plus particulièrement festin. On s’est fait un sacré balthazar.
Le roi Balthazar (à ne pas confondre avec le Roi mage du même nom) était le régent de Babylone.
Il fut tué en 539 avant J.C. par Cyrus, roi des Perses alors qu’il se livrait à une dernière orgie. Quand les Perses pénétrèrent dans Babylone, une main invisible avait écrit sur les murs de la salle du festin : « Mane, thecel, pharès » ce qui veut dire en hébreu : « compté, pesé, partagé » autrement dit : « Dieu a compté tes jours, tu as été pesé et trouvé trop léger, ton royaume sera partagé ».
L’hébreu dit beaucoup de choses en peu de mots.
Le terme « balthazar » n’est plus guère employé dans le sens de banquet.
Mais, depuis 1800 environ, on l’utilise, et ce sens a subsisté, pour désigner une grosse bouteille de champagne équivalant à 16 bouteilles ordinaires, toujours par allusion à l’abondance et aux excès.