Fayot

Fayot : n. m.  Haricot sec. (mot venant de fayol ou provençal faiol, et du latin phaseolus « flageolet »).
Haricot sec : manger des fayots, un gigot avec des fayots.
Allez becqueter des fayots : aller en prison.
Avoir bouffé des fayots : être enceinte.
Fayot est selon le dictionnaire Larousse au début du XXe siècle un rengagé de la marine. L’origine de cette acception, datée de 1833, serait dans l’analogie entre le marin qui revient à l’armée comme les haricots reviennent au menu.
Fayot, et son dérivé fayoter, dans le sens de faire du zèle, viendrait de la conduite de certains marins pour être mieux servis en fayots durant les périodes de restriction de vivres.
Quand toutes les provisions fraiches étaient consommées, les marins naviguaient « sous le Cap Fayot » et quand même les légumes secs commençaient à manquer, c’était la fin des haricots. En argot militaire, un fayot est un sous-officier rengagé.
Par extension (argot militaire et scolaire.) le fayot est une personne qui fait du zèle pour se faire bien voir de ses supérieurs. C’est un fayot ! (lèche-cul).