Sirop

Sirop : n.m. Un sirop est une solution de sucre dans de l’eau (pure ou additionnée de diverses substances).
Œuvre mièvre, facile. Cette musique/cette chanson, c’est du sirop.
Sirop : ennui.
Vin ; boisson alcoolisée.
Il y a beaucoup de sirop dans les rues : beaucoup de monde ou gens ivres.
Être dans le sirop : dans les ennuis : Il est plein dans le sirop : dans les ennuis.
Avoir (pris) son / un coup de sirop : être ivre, être en état d’ivresse.
Sirop de grenouille (ou de crapaud ou de canard) : eau, eau pure, pluie.
Sirop d’ablette : eau douce.
Sirop de parapluie ou de pébroque (ou pébroc) : eau de pluie.
Sirop de baromètre : eau.
Sirop de grenouilles : eau.
Sirop : musique molle, de médiocre qualité.
En sirop de panade : en mauvais état, fatigué.
Être / tomber dans le sirop : s’évanouir ; quand on n’est pas dans son état naturel suite à un excès ; avoir un malaise.
Aller au sirop : tomber dans l’eau.
Prendre un sirop : pour un jockey tomber dans la rivière.
Avoir quelqu’un au sirop : à l’usure.
Ça ne vaut pas un coup de sirop : ça ne vaut rien.
Sirop de bois tordu : vin.
Sirop de cimetière ou de pandore : liqueur.
Sirop de rue : personnes qui ont été élevés dans la rue.
Sirop de rif : sang (d’une blessure). Le rif étant une arme à feu.
Sirop de corps d’homme : sperme.
Sirop de navet : sperme (allusion à la forme du navet et à sa couleur).