Aubun

Aubun  : L’Aubun est un cépage rouge corsé à grosses grappes et à gros grains noirs à peau dure de la vallée du Rhône.
L’aubun est à ne pas confondre avec un autre cépage de même sonorité qu’est l’aubin. Celui-ci est un plant de raisins noirs dont le Vaucluse est le berceau probable. Couvrant près de 5400 ha de vignobles vers la fin des années 90, sa culture est réduite à quelque 1400 ha au milieu des années 2000. L’aubun occupe encore 3000 ha dans les Côtes du Rhône et les Costières de Nîmes.
Il est très proche du carignan.
On le connaît aussi sous les noms de moustardier noir et de bourrisquou. Il résiste mal au mistral, c’est pourquoi ses parcelles sont souvent protégées par des haies de cyprès.
La Californie et l’Australie comptent également de discrètes plantations. Dans le Var, le Lot-et-Garonne, le Gers, l’Ardèche et d’autres départements,
L’aubun est autorisé, sinon recommandé. Sa maturité de troisième époque promet des grappes de taille moyenne ou grande.

Compactes et cylindriques, celles-ci portent des fruits promis à une vinification de moyenne qualité. Assez alcoolique, le vin issu de l’aubun est un rouge peu coloré. Après le débourrement, les sarments portent de jeunes rameaux couverts de voile cotonneux. Les jeunes feuilles sont jaunâtres et duveteuses. Les plus âgées présentent des limbes pubescents, cotonneux, comptant 5 à 7 limbes.