Chaudin

Chaudin : En boucherie, charcuterie et triperie, le terme chaudin désigne un abat : le gros intestin du porc ou de la truie. Il peut être divisé en « poche » (cæcum), « gros frisé » et « moyen frisé » (côlon ascendant) et « suivant » (côlon descendant).
En charcuterie, on les utilise comme enveloppe pour les saucissons secs, les andouilles, les andouillettes et les boudins.
Le chaudin, soit non ouvert, soit taillé en lanières ou haché, est utilisé lors de la fabrication de diverses spécialités charcutières, notamment de saucissons, de la grande majorité des andouilles (de Vire, de Bretagne, de Guémené, de Jargeau, de pays), ainsi que de nombreuses andouillettes ayant droit à « dénomination particulière » reconnue par le Code des usages de la charcuterie (de Troyes ou de recette proche principalement.