Sommelier

Sommelier : n.m.  Le sommelier est une personne chargée, dans les grands restaurants du service des vins dans la salle, ce qui exige d’avoir des connaissances œnologiques et de savoir choisir les vins en accord avec les mets. Le caviste, lui est plus spécifiquement affecté à la surveillance des vins dans la cave.
A l’origine, le sommelier était le moine, qui dans un couvent, s’occupait de la vaisselle, du linge, du pain et du vin.
Sous l’Ancien Régime, la maison du Roi comportait un ou plusieurs sommeliers dont la fonction était, au début, de recevoir le vin qu’apportaient les « sommiers ou bêtes de somme. On appelai ensuite du même nom les divers officiers chargés de veiller sur le mobilier royal.
Plus tard, le terme concerna tout porteur de fardeau. A la fin du XVIIème siècle, était l’officier préposé au transport des bagages quand la Cour se déplaçait. Chez un grand seigneur, le sommelier mettait le couvert et apprêtait le vin et la desserte.
De nos jours, le sommelier a souvent quitté la tenue classique (blazer noir, nœud papillon, tablier jusqu’aux genoux).
On le rencontre plutôt en costume sombre chemise blanche et cravate noire mais arborant toujours la broche dorée ou argentée de grappe de raisins et armé de son efficace « limonadier ».
Le chef sommelier est assisté par un ou plusieurs commis sommelier.
Parmi ses prérogatives, il doit alimenter la « cave du jour » où sont stockés les vins et les autres boissons les plus commandés.
A noter qu’en Suisse romande et dans certains cantons francophones, le terme sommelier (sommelière) s’applique à un serveur ou une serveuse de café ou de restaurant.