Papavéracées

Papavéracées : La famille des Papavéracées (ou Papaveraceae) est une famille de plantes dicotylédones, universellement reconnue par les taxonomistes. Ses représentants les plus connus sont les pavots (en particulier les coquelicots). C’est une famille cosmopolite, répandue sous les climats tempérés et subtropicaux.
Cette description porte sur la famille des Papavéracées au sens strict et ne concerne pas les Fumariacées et les Ptéridophyllacées.
La plupart sont des plantes herbacées, mais quelques-unes sont des arbustes ou des arbrisseaux.
Ce sont des plantes laticifères : toutes les parties, à l’exception des graines, comportent un système bien développé de canaux laticifères, produisant un latex laiteux, un suc aqueux blanc, jaune ou rouge.
Les feuilles sont alternes ou parfois verticillées. Elles sont pétiolées et ne sont pas entourés d’une gaine. Les feuilles sont généralement lobées ou pennatifides (c’est-à-dire composé de plusieurs folioles non entièrement séparées), ou très divisés. Il n’y a pas de stipules.
Ce sont des plantes hermaphrodites qui sont pollinisées principalement par des insectes (même lorsque les fleurs sont dépourvues de nectaire), et quelques-unes par le vent. Les fleurs présentent un calice et une corolle distincts, sauf chez Macleaya, où la corolle est absente. Les fleurs sont moyennes ou grandes et sont souvent très voyantes. Les fleurs sont solitaires et terminales chez la plupart des espèces. Dans d’autres cas, l’inflorescence terminale est une cyme ou une grappe. Les fleurs sont inodores et régulières.
Elles comportent de nombreuses étamines, pour la plupart au nombre de de 16 à 60, disposées en deux verticilles distincts. Le gynécée se compose d’un pistil composé de 2 à 100 carpelles. L’ovaire est supère et monoloculaire. L’ovaire est sessile ou sur une tige courte.
Le fruit sec est généralement une capsule qui s’ouvre à maturité pour libérer les graines par des pores, ou par les cloisons entre les cellules, ou encore au moyen de valves. Les graines sont nombreuses et petites. Leur tissu nutritif (endosperme) est gras et farineux. Le fruit de Platystemon est un schizocarpe.
Les Papavéracées contiennent presque toutes des alcaloïdes. Beaucoup sont toxiques.