Attap

Attap : L’attap ou attap chee est le nom malaisien pour les fruits immatures du Nypa qui est un genre de plantes de la famille des Arécacées (palmiers). Cet arbre est monotypique : il ne comprend qu’une seule espèce, Nypa fruticans (Wurmb, 1779), de la sous-famille des Nypoideae. Ce palmier peut former de véritables mangroves (*) dans le sud de l’Asie (Malaisie et Philippines surtout).
(*) Mangrove : Formation végétale caractéristique des littoraux marins tropicaux, où dominent les palétuviers surélevés sur leurs racines.

Cet arbre est un genre très ancien. On a ainsi retrouvé des restes de pollen fossilisé de palmier nypa qui sont estimés à 70 millions d’années.
Le palmier Nypa pousse dans la vase ou la boue, où le courant de la marée lui apporte les nutriments nécessaires à sa croissance. Le palmier peut se disséminer aussi loin que le courant parvient à déposer les graines. Il est courant sur les côtes et les rivières de l’Océan Indien et de l’Océan Pacifique du Bangladesh aux îles du Pacifique. Le stipe du palmier nypa est sous l’eau. Seules les feuilles sont à la surface.
Stipe et feuilles : Le palmier Nypa a un stipe horizontal qui pousse sous le sol, et seules les feuilles et les fleurs émergent à la surface. Par conséquent, il ne peut être considéré comme un arbre, bien que les feuilles puissent atteindre jusqu’à 9 mètres de hauteur.
Inflorescence : Les fleurs sont portées par une inflorescence globuleuse, qui a des fleurs femelles à l’extrémité ou des fleurs mâles sur les branches basses.
Fruits attap : La fleur donne une graine ligneuse, qui est arrangée en grappe compressée ayant une forme de boule qui se situe à l’extrémité d’une tige solitaire de 25 cm. Les graines parvenues à maturité se séparent de la boule et flottent à la surface de l’eau, et sont ainsi disséminées par les courants.

Emplois culinaires du palmier Nypa et de l’attap : L’inflorescence sert, avant sa floraison, à récolter une douce sève comestible grâce à laquelle on produit une boisson alcoolisée. Les jeunes plants sont également comestibles et les pétales des fleurs peuvent être infusées pour donner une tisane aromatique. Sur certaines îles, on donne les fruits attap à manger aux cochons durant la saison sèche. Cela confère, paraît-il, une saveur particulière à la viande de porc.
Les fruits attap sont des boules douces, translucides et gélatineuses qui sont utilisées comme ingrédient dans les desserts malaisiens et phlippins, ou sont grillés pour être servis comme amuse-bouche.