Bintje

Bintje : n.f.  La Bintje est une variété de pomme de terre de consommation créée aux Pays-Bas au début du XXe siècle. Elle fut longtemps la plus cultivée en Europe, voire dans le monde (devant la « Russet Burbank ») et reste la plus cultivée en France et surtout en Belgique, où elle est très appréciée pour la production des frites.
En France son aire de production se concentre dans la partie nord du pays, en particulier dans le Nord-Pas-de-Calais. Elle y bénéficie d’un label de qualité dans la vallée de la Lys (IGP Pomme de terre de Merville).
Sur le plan agronomique, la Bintje se distingue par sa productivité élevée, avec des tubercules de forme ovale-arrondie de calibre moyen assez élevé. Son rendement lui a valu à l’origine aux Pays-Bas, le qualificatif de Rijkmaker (qui rend riche). En revanche, elle est sensible à différentes maladies et ravageurs, en particulier au mildiou, à la gale poudreuse, à la galle verruqueuse, au rhizoctone brun, à la pourriture sèche, au virus Y (mosaïque) et aux nématodes.
Sur le plan culinaire, c’est une pomme de terre de consommation à chair farineuse, considérée comme polyvalente. Même si ce n’est pas toujours la variété optimale pour chacune des utilisations, elle convient aussi bien pour faire bouillir, rôtir, frire, pour la soupe, le gratin et la purée, moins pour la salade. C’est la pomme de terre des frites belges. Elle est particulièrement adaptée à la purée car elle s’écrase facilement.
Elle a été baptisée ainsi par son obtenteur, d’après le prénom d’une de ses anciennes élèves : Bintje Jansma. Bintje en néerlandais est le diminutif de Benedikte.
La Bintje a été élue « pomme de terre de l’année 2012 » (Kartoffel des Jahres 2012) en Allemagne.
Dans le Nord de la France, depuis 2006, la Bintje est représentée par Madame Bintje, Géante de procession créée par la ville de Hondschoote.

(Voir Pommes de terre)