Cajou (noix de)

Cajou (noix de) : La noix de cajou ou anacarde (cashew nut en anglais ou cachou au Québec) est le fruit de l’anacardier (famille des Anacardiacées – Nom botanique : Anacardium occidentale), arbre tropical originaire du Nordeste brésilien et son amande réniforme comestible constitue le principal produit utilisé de cette plante. C’est un akène se développant en premier à l’extrémité d’un pédoncule juteux et comestible lui aussi qui est un faux-fruit appelé pomme de cajou.
La coque de la noix est composée de deux coquilles, l’une à l’extérieur de couleur verte et fine, l’autre interne de couleur brune et dure, séparées par une structure à cavités qui contient une résine phénolique caustique constituée de 90 % d’acide anacardique et 10 % de cardol appelée baume de cajou. Au centre de la noix se trouve une seule amande en forme de demi-lune d’environ trois centimètres de longueur, entourée d’une pellicule blanche. C’est la « noix de cajou ».
Elle peut être consommée telle quelle ou servir en cuisine (comme l’arachide). Toutefois en Europe, elle est principalement commercialisée grillée et salée, en tant qu’apéritif au même titre que les cacahuètes.
Découvert au Brésil par les Portugais, l’anacardier est emmené par des colons en 1578 au Mozambique, puis dans le Kerala en Inde pour finalement se répandre dans d’autres régions de l’Asie. La culture s’est depuis étendue à d’autres zones du globe, notamment l’Afrique de l’Ouest où la production, pour raisons climatiques, reste assez faible.
La récolte s’effectue par ramassage au sol quand les pommes mûres sont tombées de l’arbre. Les noix sont alors séparées des pédoncules qui sont généralement laissés sur place, inutilisés. En Inde, premier pays producteur avec environ 250 000 tonnes annuelles de noix brutes (près de 60 000 t. de noix traitées), la récolte a lieu au deuxième semestre.
Au second rang se place le Viêt Nam avec une production de l’ordre de 180 000 t. traitées depuis quelques années sur place. Vient ensuite le Brésil qui produit aux alentours de 160 000 t. récoltées en seconde moitié d’année. En Afrique de l’Ouest, région qui généralement n’effectue pas le traitement sur place mais exporte ses noix brutes vers l’Inde, la cueillette débute en février et s’étend jusqu’en octobre.
Le marché de vente de la noix de cajou prête à consommer est principalement constitué par l’Europe et l’Amérique du Nord.
En Afrique occidentale, principalement en Guinée-Bissau, la pomme de cajou sert de base après fermentation au vin de cajou.
La coque, l’amande une fois retirée, sert comme matériau de chauffage pour les fours utilisés dans le traitement des noix (traitement industriel).
La pellicule entourant l’amande est brûlée comme la coque ou utilisée en tant que complément à l’alimentation du bétail.
Les propriétés de la résine appelée en anglais Cashew Nut Shell Liquid (CNSL) et contenue dans la coque sont telles qu’il en est fait de multiples usages dans l’industrie. Elle est ainsi employée dans la fabrication d’encres, de vernis de protection contre les insectes ravageurs ou imperméabilisants, d’insecticides ou encore d’éléments de friction de véhicules comme les freins et les embrayages.
L’amande n’est pas toujours consommée crue mais aussi grillée et salée, en accompagnement aux boissons alcoolisées lors de l’apéritif. Sous forme broyée, elle entre dans la composition de plusieurs plats cuisinés (rôti végétarien, poulet aux noix de cajou, etc.) ou pour agrémenter les salades.
De l’amande est aussi extraite par pressage une huile vierge utilisée en cosmétique ou en pharmacologie, plus rarement (à cause de son coût élevé) dans les préparations culinaires en tant qu’huile alimentaire.

Production et échanges mondiaux de la noix de cajou : Découvert au Brésil par les Portugais, l’anacardier est emmené par des colons en 1578 au Mozambique, puis dans le Kerala en Inde pour finalement se répandre dans d’autres régions de l’Asie.
La production mondiale de noix de cajou était de 4 400 000 tonnes en 2015 (soit une augmentation de 10% par rapport à 2010). Elle est répartie à parts quasi égales entre l’Afrique, principalement de l’ouest (2 138 000 tonnes en 2013 soit +30% en 5 ans) et l’Asie (2 178 000 tonnes, production stable sur 5 ans).

Cette production a fortement évolué depuis 1980. Principalement concentrée au Mozambique et en Inde jusqu’à la fin des années 1980, elle s’est ensuite fortement développé en Afrique de l’Ouest (Nigeria, Côte d’Ivoire, Bénin, Guinée-Bissau, Sénégal et Ghana en particulier), dans le Sud Ouest Asiatique (Vietnam et Cambodge), en Indonésie et au Brésil.
Le commerce international de la noix de cajou s’organise principalement autour de deux flux de marchandises :
– Des échanges entre Pays Moins Avancés et Pays Émergents : la noix de cajou non décortiquée d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique de l’Est est exportée vers l’Inde et le Vietnam pour y être décortiquée.
– Des échanges entre Pays Émergents et Pays Industrialisés : l’amande de cajou (noix de cajou décortiquée) est exportée depuis l’Inde et le Vietnam vers l’Amérique du Nord, vers l’Europe de l’Ouest et dans de moindres proportions vers le Japon et l’Australie.
Il est toutefois important de noter que les exportations de noix de cajou décortiquée vers d’autres Pays Émergents ont connu au cours des dernières années un important développement. La Chine, les Émirats Arabes Unis et la Russie sont devenus d’importants importateurs de noix de cajou décortiquée. De même, la consommation d’amande de cajou en Inde connait depuis 20 ans une très forte croissance qui fait du pays le premier consommateur mondial de noix de cajou devant les États-Unis d’Amérique.
Le marché de vente de la noix de cajou prête à consommer est principalement constitué par l’Europe et l’Amérique du Nord.

Top 5 des pays producteurs de noix de cajou (non décortiquée) en 2015
Pays Production
en tonnes
Vietnam 1 110 800 (-5% en 5 ans)
Nigeria 950 000 (+18% en 5 ans)
Inde 753 000 (+8% en 5 ans)
Côte d’Ivoire 450 000 (+28% en 5 ans)
Bénin 180 000 (+50% en 5 ans)
Total mondial 4 439 960
Source : FAO
Les Philippines, la Guinée Bissau, la Tanzanie, l’Indonésie, le Burkina Faso, le Brésil et le Mozambique sont les autres principaux pays producteurs.

Achetez ici et au meilleur prix du marché vos noix de cajou :