Echinochloa

Echinochloa : « Echinochloa » est le nom d’un genre de Poacées, qui comprend notamment certaines espèces cultivées pour leur grains (millets) ou comme fourrage. Les plus connus sont Echinochloa esculenta (millet japonais) en Asie de l’Est, Echinochloa frumentacea (Pied-de-coq  ou millet japonais) en Asie du Sud et Echinochloa stagnina ( Pied-de-coq du Niger ou borgou) en Afrique occidentale.
Lorsqu’elles ne sont pas cultivées pour elles-mêmes, ces plantes peuvent devenir des mauvaises herbes. Le panic pied-de-coq (Echinochloa crus-galli) est le plus notoire à cet égard ; il n’est pas facilement supprimé par une couverture végétale tel que le pois mascate (Mucuna pruriens var. utilis). Le panic faux-riz (Echinochloa oryzoides) est un exemple bien connu de mimétisme vavilovien : les plantes ont évolué pour ressembler au riz (Oryza), lui permettant ainsi d’échapper plus facilement au désherbage.

Parmi les organismes pathogènes qui affectent ce genre figurent un champignon ascomycète Cochliobolus sativus – qui a été repéré sur le panic pied-de-coq – et le virus de la feuille blanche du riz. Ces deux parasites affectent de nombreuses autres espèces de graminées, notamment les plus importantes céréales, et les espèces d’Echinochloa sauvages peuvent leur servir de réservoir naturel. Les champignons Drechslera monoceras et Exserohilum monoceras ont été identifiés avec quelque succès comme des agents auxiliaires de lutte biologique contre le panic pied-de-coq dans les rizières ; d’autres recherches sont toutefois nécessaires car ils ne seraient pas suffisamment spécifiques de cet hôte pour que leur utilisation présente un intérêt pratique.