Longane

Longane : Le longane ou longani (mot venant du chinois long-yen, de long « dragon » et yen « œil ») est un fruit ovoïde et gros comme une mirabelle (famille des Sapindacées – Nom botanique :  Dimocarpus longan), d’environ 2 cm de diamètre et qui possède une peau fine et relativement cassante, de couleur brun-rouge à brun-jaune. La peau est également recouverte de fines protubérances régulières, un peu à la manière du litchi, quoique nettement moins marquées. La coque lisse de couleur orange brunit et devient plutôt rigide à maturité ; les noyaux qui logent au centre du fruit ne sont pas comestibles.
Plus couramment, il est appelé longani, longane ou œil de dragon. C’est un arbre (Euphoria longan) pouvant atteindre une vingtaine de mètres de hauteur, et originaire d’Asie du Sud-Est. Plus précisément, il serait originaire d’une part du Sud-Est de la Chine (Guangdong, Guangxi, la région du Hainan, et surtout le Yunnan) ainsi que du Sud-ouest de l’Inde et du Sri Lanka.
Le longanier est un arbre tropical et subtropical, d’aspect proche du litchi et du ramboutan. En cultures commerciales, les longans sont généralement plantés en densité de l’ordre de 100 à 500 arbres par ha. Il existe également une technique de culture de variété nanifiées cultivées en forte densité, de l’ordre de 1500 arbres par ha. C’est un arbre qui est capable de supporter une sécheresse occasionnelle.
L’inflorescence de cet arbre est composé de petites fleurs de couleur jaune-pâle à brun-jaune, rassemblées en panicules terminales, pouvant mesurer jusqu’à une quarantaine de centimètres de longueur.
Il existe différentes variétés de longanes. On peut citer par exemple :
– « Biew Kiew » : un cultivar originaire de Thaïlande. Assez productif, plutôt tardif, et fruits de bonne qualité.
– « Diamond River » : un cultivar originaire de Thaïlande. Fruits de calibre moyen, de bonne qualité, plutôt hâtif. Aussi appelé « Phetsakon » en Thaïlande.
– « Fukien Lungan » : un cultivar issu de Chine, et cultivé à Taiwan.
– « Kohala » : un cultivar originaire des îles Hawaii. Les fruits sont de calibre moyen et de bonne qualité. Les noyaux sont relativement petits. C’est un cultivar également cultivé en Floride.
– « Shixia » : une sélection Chinoise se prêtant bien à la conduite en formes nanifiées par la taille.
– « Sri Chompoo » : larges fruits de bonne qualité pour ce cultivar Thailandais.
– « Wu Yuan » : fruits de petit calibre et assez amers, utilisés pour la mise en conserve. Il est parfois nommé Nephelium longan ou encore Dimocarpus longan.

Emplois culinaires du longane : On le trouve le longane conservé en sirop ou confit. La chair est translucide et sucrée, et contient un noyau unique de couleur brun-foncé. Le longane ressemble au litchi, mais il est moins parfumé ; riche en vitamine C, il fournit 65 Kj ou 272 J pour 100 grammes. Comme le litchi, le longane ajoute une note exotique aux salades de fruits. On fait avec le longane une boisson rafraîchissante et des glaces ou sorbets. Il est vendu sur les marchés de mi-janvier à fin mars.
Ce fruit est généralement consommé frais de la même manière que le litchi. De plus, c’est un fruit pour lequel la mise en conserve est relativement aisée. Il peut également rentrer dans la composition de jus de fruits et de liqueurs.

Quelques préparations culinaires à base de longane :

Achetez ici des délicieux longanes séchés.