Orge perlé

Orge perlé : L’orge perlé (bien que « orge » soit un substantif féminin, on écrit « orge perlé » et « orge mondé ») est un produit raffiné qui constitué de grains d’orge qui ont été transformés pour retirer les enveloppes adhérentes (glumes) et le son. Il faut en effet retirer à l’orge, qui est une « céréale vêtue », son enveloppe externe fibreuse pour la rendre comestible ; l’orge perlé est pris une étape plus loin, c’est-à-dire poli ou abrasé pour lui retirer la couche externe de son, pourtant nutritive. C’est l’équivalent du riz blanc par rapport au riz cargo (appelée plus couramment riz complet). Les grains d’orge perlé ont subi de multiples abrasions entre deux meules pour enlever le péricarpe et les couches de son : on l’a poli pour lui donner l’apparence d’une perle et le grain a perdu le germe ainsi qu’une plus grande couche extérieure, et avec lequel on peut faire des farines.
L’orge perlé est la forme la plus courante d’orge consommée en alimentation humaine, probablement parce que sa cuisson est plus rapide et qu’il est plus facile à mastiquer que d’autres formes d’orge moins transformées. C’est le contraire de l’« orge mondé », dont on a seulement ôté les enveloppes externes et préservé le germe et le son. L’orge mondé est plus nutritif que l’orge perlé, car il a conservé la plus grande partie de ses nutriments.
L’orge perlé est comparable au blé pour sa teneur en calories, protéines, vitamines et sels minéraux, certaines variétés étant toutefois plus riches en lysine.
n en fait principalement des soupes et des ragoûts, mais c’est aussi un ingrédient des potages épais ou desserts. L’orge perlé peut être aussi utilisé en salades composées avec des légumes.