Pomme sanguine

Pomme sanguine : La pomme sanguine est une pomme à chair rouge qui a investi depuis quelques années les étalages des primeurs. Sa particularité : lorsqu’on la croque, on découvre une chair d’un rouge profond, semblable à celle de la tomate.
La pomme à chair rouge provient d’Asie. Son acidité très forte en faisait un produit peu consommé nature. Les producteurs ont eu l’idée de la croiser avec des pommes classiques plus douces et plus sucrées. De nombreuses variétés ont ainsi vu le jour : la Star ruby, l’Almata, la Burford, la Cocomérina, la Geneva, etc. Chacune de ces variétés présente un goût plus ou moins doux, parfumé, acidulé ou sucré.
Ce type de pomme est déjà cultivé au Canada depuis une quinzaine d’années. La Suisse, pays d’origine de la Red Love, ainsi que la Belgique, font également pousser ces pommiers depuis quelques années aussi.
Parmi toutes les variétés existantes, c’est la Red Love qui a été implantée en France, dans les Alpes-de-Haute-Provence et dans le Lot-et-Garonne.
La Red Love a investi les étals français tout récemment, avec la volonté de créer un nouveau marché, comme on l’a fait pour l’orange sanguine et le kiwi jaune avant elle.
La pomme à chair rouge présente de nombreux intérêts nutritionnels :
– son apport calorique est faible, ce qui en fait un allié de la minceur ;
– elle est riche en antioxydants ;
– elle est très riche en vitamine C, mais également en vitamine B1, B2, B5, B6 et E ;
– elle est riche en fibres.
Remarque : la pomme est notamment riche en pectine, une fibre qui participe à la régulation du transit et à l’amélioration des fonctions digestives.
La pomme à chair rouge possède, bien évidemment, les mêmes intérêts nutritionnels qu’une pomme classique. Mais elle s’en distingue également par certains aspects :
Elle possède une teneur élevée en anthiocyanates. Ce sont les pigments naturels qui lui donnent sa couleur rouge, et qui possèdent des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires reconnues.
Sa résistance à la tavelure, une maladie qui affecte régulièrement les pommiers. Ainsi, aucun traitement pesticide n’est nécessaire ce qui en fait un produit relativement sain.
À noter : cette pomme possède quelques désavantages qui ont retardé sa consommation de masse, à savoir sa petite taille, sa faible conservation, mais aussi son prix (autour de 3,00  € le kilo en 2016).
Pressée en jus, la pomme sanguine s’allie facilement avec la fraise ou la framboise pour un breuvage rouge 100 % naturel. On peut aussi la cuisiner : macarons, pâte de fruits, chutney, gelée, sorbet,…

Voir Pomme et Pomme – Caractéristiques des principales variétés de pommes.