Biotechnologie

Biotechnologie : n.f.  La biotechnologie regroupe l’ensemble des techniques utilisant des microorganismes vivants pour transformer une substance organique en une ou plusieurs autres. Le procédé peut être naturel, telle la fermentation de la bière, du pain, du fromage, du vin ou de la choucroute. De nos jours, la biotechnologie s’appuie de plus en plus sur le génie génétique. Ainsi, on récolte aujourd’hui des tomates (dont le génome a été modifié) qui, au lieu d’être cueillies vertes, mûrissent sur le plant sans ramollir. De même, la modification des caractères agronomiques des plantes (colza, mais, soja, etc.) renforce leur résistance aux agressions. Une hormone de croissance, la STB (somatropine bovine), augmente désormais la production de lait des vaches. La modification génétique du porc (diminution de graisse) ou la résistance des saumons à des températures plus élevées que leur environnement sont des exemples des applications biotechnologiques en secteur agro-alimentaire. Toute la biotechnologie est sensée faire l’objet d’une surveillance constante et étroite des pouvoirs publics et des associations de consommateurs, mais cependant difficilement contrôlable en raison des enjeux commerciaux et financiers (sans parler des intérêts politiques et stratégiques des pays producteurs et utilisateurs des produits issus de la biotechnologie) des firmes et entreprises privées qui sont impliquées dans le génie génétique touchant à l’agro-alimentaire local et mondial.