Porcelaine

Porcelaine : n.f.  La porcelaine est une céramique à pâte fine, compacte, souvent blanche, translucide, généralement recouverte d’un émail incolore et transparent. Ce matériau sert à réaliser les services de table, à thé et à café ; avec la porcelaine à feu, ou aluminite, on fabrique aussi d récipients de cuisson tels que des moules, des plats à gratin ou à ramequins.
La pâte à porcelaine contient essentiellement du kaolin, du feldspath et de l’eau ; elle subit deux cuissons et reçoit parfois un décor en émaux.
C’est en Chine, au ler siècle de notre ère, que la véritable porcelaine dure fut mise au point. D’abord artisanale, la production se concentra du XIVe au VIIe siècle, dans des manufactures. Le Japon développe son tour une production importante. Pendant longtemps, l’Euro s’efforça d’imiter les porcelaines orientales. À la fin du XVIIe siècle Florence produisit des pâtes à mi-chemin entre la pâte dure et la pâte tendre. Cette dernière est une production essentiellement française qui débuta à Rouen et à Saint-Cloud à la fin du XVIIe siècle, alors que l’on n’avait pas encore découvert de kaolin en Europe. La porcelaine tendre française tire sa beauté particulière de son éclat velouté et son aptitude à recevoir de riches décors polychromes.
En 1709, l’alchimiste d’Auguste Le Fort, prince électeur de Saxe découvrit un gisement de kaolin et parvint à fabriquer la première porcelaine européenne. C’est alors que débuta la très riche production de la manufacture de Meissen (Saxe), imitée à Vienne, à Berlin, etc.

En France, on découvrit du kaolin en 1776, à Saint-Yrieix, près de Limoge qui devint le centre de fabrication de la porcelaine dure française.
La porcelaine bénéficie des dernières innovations technologiques lui permettant de répondre aux exigences des professionnels de l’hôtellerie, de la restauration et des collectivités. La porcelaine est cuite à 1380°C garantie zéro porosité est vivement recommandée des domaines exigeants comme les hôpitaux, les laboratoires pharmaceutique. La vaisselle hôtelière en porcelaine présente toutes les garanties requises pour un usage intensif, répondant ainsi aux besoins des professionnels les plus exigeants. L’alliance entre le feldspath et kaolin riche en alumine, composant la matière porcelaine, lui confère une résistance mécanique supérieure à toutes les autres matières. La vitrification de la porcelaine à 1380°C garantie une brillance, une glissabilité et une dureté à l’épreuve de l’usure. La durée de vie ainsi atteinte est nettement supérieure à toute vaisselle fabriquée à base de matériaux moins nobles.
La Manufacture nationale de Sèvres est l’une des principales manufactures européennes de porcelaine. Elle est située à Sèvres, dans le département des Hauts-de-Seine, en France.
La manufacture fut successivement, au fil des régimes politiques, manufacture royale, impériale puis nationale. Toujours en activité, la manufacture poursuit l’édition d’objets créés depuis 1740.
Sa production est aussi largement orientée aujourd’hui vers la création contemporaine. Elle est devenue en 2010 la Cité de la céramique, avec le Musée national de Céramique et, depuis 2012, avec le Musée national de la porcelaine Adrien-Dubouché à Limoges.