Table

Table : n.f.  Une table est un meuble composé d’un plateau horizontal, porté par un ou plusieurs pieds, où l’on pose les mets et les ustensiles nécessaires aux repas.
Au début du XVIe siècle, l’utilité des objets de table l’emporte encore sur la recherche du décor. L’assiette classique, à large marli, est dite « en chapeau de cardinal » ; la fourchette n’a que deux dents et demeure rare ; le verre à boire commence à remplacer le gobelet de métal ; l’aiguière, objet très usuel, est en étain ; sur la table figurent aussi la timbale à tisane, boisson très courante, et le bougeoir en étain.
À la fin du XVIIe siècle, l’argenterie d’apparat est née ; l’assiette prend la forme qu’elle a aujourd’hui, « à contours » ; la fourchette possède quatre dents, mais le couteau n’est toujours pas apparié au couvert ; le verre à boire s’est généralisé. De nouveaux objets font leur apparition la poudreuse pour le sucre, le coquetier et la salière.
Lors de la Régence (1715-1723) et du règne de Louis XV (1715-1774), l’argenterie est à son apogée ; le décor se complique. Les trois pièces du couvert s’unifient ; le flambeau devient candélabre à branches. L’assiette creuse fait son apparition ; le verre devient de plus en plus fin. La vogue du café et du chocolat fait apparaître la verseuse et les services de tasses.
À la charnière des XVIIIe et XIXe siècles, le décor à l’antique remplace le style rocaille. La lourde assiette d’argent ou d’étain a fait place à la porcelaine ; le métal argenté ou doré (le pomponne) a été inventé.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, sous Napoléon III, le délire décoratif atteint son apogée. À la fin du siècle s’instaure une réaction : le beau métier est remis à l’honneur et les formes s’épurent. Bientôt surviennent les deux grandes époques « art nouveau » et 1925, avec, entre autres, Van de Velde en 1900 et Puiforcat dans les années 1920, avant que n’apparaissent les styles Tiffany et scandinave.
Depuis, l’évolution s’est faite dans le sens de la simplification, et la gastronomie passe aujourd’hui avant l’extrême surcharge décorative de la table.
Au XXè siecle, les tables des grands restaurants, comme d’ailleurs celles domestiques, sont influencées par le  » flat design » impliquant des styles, des couleurs et des  conforts purs et minimalistes.

Citation  » La table est le dernier lieu civilisé de la planète » Guy Savoy, chef français – 2015.
Voir aussi Table sous Argot de bouche.

Achetez ici et au meilleur prix du marché vos différentes et élégantes tables :