Tasse

Tasse : n.f.  Une tasse est un récipient individuel de forme très variable, muni d’une anse, servant à consommer un liquide ; le mot désigne aussi son contenu. Au XVe siècle, la tasse était un ustensile très courant, servant à toutes les boissons chaudes ou froides. À la campagne, on buvait dans des tasses en bois, unies ou gravées. Jusqu’à la Révolution française, le vin était servi au cabaret dans des tasses de grosse faïence.
À partir du XVIIIe siècle, les services en faïence et en porcelaine connurent une grande diffusion, mais on créait aussi des tasses individuelles, comme la trembleuse (dont la base prend place sur une sous-tasse) ou la tasse à repose moustaches, avec un rebord intérieur permettant de boire sans mouiller cet ornement pileux.
On distingue aujourd’hui les tasses à déjeuner, à thé, à café et à moka ; on trouve des tasses à chocolat, à bouillon et à tisane ; quant à la tasse à consommé, large et basse, elle est munie de deux petites anses.

Citation de l’écrivain français Michel Houellebecq : « …le lit double occupait presque tout l’espace, on pouvait se mouvoir alentour, mais de justesse ; face à lui sur une étroite console étaient posés l’indispensable télévision et un plateau de courtoisie (c’est-à-dire, une bouilloire, des tasses de carton et des dosettes de café soluble). » in Sérotonine (2019, Éditions Flammarion).
Voir aussi Tasse sous Argot de bouche.