Pipérine

Pipérine : n.f. La pipérine (ou 1-pipéroylpipéridine) est un alcaloïde au goût piquant (pseudo-chaleur).
La pipérine a été découverte par Hans Christian Ørsted en 1819. On en trouve dans certains champignons, généralement présent dans les zones humides. C’est également le composé actif du poivre noir, blanc et du gris.
La pipérine est en partie responsable de la sensation de pseudo-chaleur lors de la consommation de poivre. Sur l’échelle de Scoville la pipérine est moins piquante (100 000 SHU) que la capsaïcine (16 000 000 SHU), le composant piquant des piments, mais plus que (6)-gingérol, le composé piquant du gingembre (60 000 SHU)
(Voir Échelle de Scoville).
Les propriétés de la pipérine sont particulièrement nombreuses : En effet, la pipérine possède des propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires, hépato-protectrices.
De plus, elle favorise l’absorption ainsi que la biodisponibilité de nombreuses molécules (vitamines, minéraux, médicament, polyphénols, etc.) dans le corps.
Certaines molécules, comme la curcumine, voient leur absorption multipliée par 20 lorsqu’elles sont associées à la pipérine.