Parfait

Parfait : Le « Parfait » est une pâte à tartiner d’origine suisse, commercialisée par le groupe Nestlé.
Sa saveur s’apparente à celle du pâté de foie.
Héritier du fondateur de la Brasserie Cardinal, Claude Blancpain, du fait du rationnement de la viande en Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, inventa en 1942, une crème à tartiner avec pour nom : Dyna. Elle était faite de graisse végétale et de levure de bière. Mais la fin de la guerre et du rationnement, fait chuter les ventes de la pâte à tartiner.
En 1950, Claude Blancpain change la recette en y ajoutant du foie truffé. La pâte à tartiner devient un produit plus raffiné et le succès est immédiat en Suisse et même le grand magasin Harrods de Londres, le commercialise dans les années 1970. Fabriqué dans la brasserie de sa famille, Blancpain construit, en 1958, une usine dans la zone industrielle de Fribourg et la société Dyna produira des millions de boîtes puis de tubes.
Dans les années septante la truffe est remplacée par des cornes d’abondance et devient un produit moins luxueux. En 1962, la pâte à tartiner passe de la boîte en fer-blanc au tube actuel en aluminium. Sa composition de base est immuable : 45 % de levure, 12 % de foie de porc et le reste en huiles végétales, amidon et épices.

Depuis 1971, le produit est propriété de Nestlé Suisse qui le fabrique à Bâle dans l’usine Thomy. Il s’en produit quelque 1 000 tonnes par année.
Le Parfait se décline aujourd’hui en plusieurs variétés :
– le Parfait Original ;
– le Parfait au thon ;
– le Parfait au foie de volaille ;
– le Parfait végétal ;
– le Parfait mousse ;
– le Parfait léger (moins 30 % de matière grasse).

Voir aussi Parfait sous le Lexique culinaire.