La Mirande à Avignon – France

La Mirande à Avignon – France

Cet hôtel particulier d’Avignon est devenu un « un lieu de pèlerinage pour hommes et femmes de goût ». Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi : on ne peut qu’être impressionné par les souvenirs que cet hôtel ressuscite et l’on aurait du mal à trouver plus belle et plus complète illustration de plusieurs siècles d’arts décoratifs français. La Mirande occupe une élégante demeure située juste en face du palais des Papes – siège de cinq papes successifs au XIVe siècle. Lorsque l’Église catholique romaine était dirigée depuis Avignon. La maison, qui date du XVe, a été bâtie sur les ruines calcinées du palais d’un cardinal, détruit par un incendie en 1411.

À l’intérieur, on découvre une combinaison abondante et suprêmement élégante de tous les styles : une salle à manger Renaissance avec plafond à caissons, une bibliothèque rococo Louis XV avec des panneaux peints de chinoiseries, un salon de style Belle Époque-Rothschild, une petite salle à manger d’hiver néoclassique…À cela s’ajoute une impressionnante façade baroque. La Mirande offre une superposition de richesses qui témoignent de siècles de goût et de culture ; quelque chose comme un catalogue de l’histoire stylistique et décorative française. Vous seriez donc en droit de supposer qu’il s’agit Ià d’un héritage accumulé au cours des âges. Or, ce qu’il y a de surprenant, c’est qu’en réalité tout ceci a été créé pratiquement à partir de rien. Il est vrai que cette magnifique demeure a appartenu pendant plus de deux cents ans à la famille Pamard, une des plus vieilles et des plus prestigieuses d’Avignon. Mais, hélas, elle est loin d’avoir contribué à l’embellir. Quand Achim et Hannelore Stein l’ont acquise, en 1987, ils n’y ont trouvé qu’un sinistre arrangement de gothique du XIXe siècle qui avait valu à la maison la réputation d’être  » la plus sombre de tout Avignon. Tous deux passionnés d’art et d’antiquités, ils ont alors fait le pari de lui redonner la splendeur qu’elle aurait dû avoir en d’autres circonstances. Si le projet pouvait sembler quelque peu ambitieux, pour Achim Stein, ingénieur civil à la retraite qui avait terminé sa carrière en dirigeant la construction de l’aéroport de Djedda en Arabie saoudite, c’était exactement le genre de défi que sa femme et lui désiraient relever. Travaillant avec le décorateur parisien François-Joseph Graf, les Stein ont conçu un projet fondé sur l’hypothèse que Pierre Mignard, fils du célèbre peintre de cour Nicolas Mignard qui, à la fin du XVII siècle, avait conçu la façade baroque de la maison, aurait poursuivi son œuvre à l’intérieur.
Puis ils ont tenu compte de tous les changements et améliorations, que, selon les modes successives, une famille riche y aurait apporté pendant plusieurs générations. Selon Martin Stein, le fils, aujourd’hui directeur de l’entreprise la Mirande (qui compte aussi une école de cuisine), l’objectif était de créer l’illusion que tout avait toujours été tel. Le résultat est convaincant : on a l’impression de se retrouver au milieu de l’héritage bien conservé de trois cents ans de vie raffinée. Dans la pratique, il n’en a pas fallu trois cents pour parvenir à cette illusion, mais tout de même deux ainsi que onze millions de dollars et un soin extraordinaire apporté au moindre détail Aucun effort, aucune dépense n’ont été épargnés. Tous les rideaux de l’hôtel sont doublés de soie ; les vitres des fenêtres ont été soufflées de façon artisanale ; on a froissé les papiers peints avant de les coller pour leur donner texture et patine. La rampe d’escalier a été copiée sur celle du château voisin de Barbentane. Les 26 chambres et une suite sont décorées différemment et meublées d’objets anciens.  Les plafonds Renaissance ont été restaurés, et, à chaque fois que cela a été possible, on a employé des matériaux de récupération (pierre, bois, carrelage) plutôt que du neuf.
Le résultat ? Un voyage extraordinaire et raffiné à travers les plus beaux chapitres de l’histoire des arts décoratifs français, dans la ville historique d’Avignon.

Adresse : La Mirande, 4, place de la Mirande, 24000 Avignon, France

Téléphone : +33 4 90 85 93 93 – Fax : +33 4 90 86 26 85

Site internet : http://www.la-mirande.fr/#/fr/intro/