Sabardin

Sabardin : Le sabardin (appelé aussi sac bardin ou andouille rouge), est un gros saucisson, spécialité du Forez (région du centre de la France), qui est embossé dans le cæcum du porc, appelé « jésus » « sac ». L’anecdote veut qu’un habitant nommé Monsieur Bardin fût réputé pour le saucisson qu’il préparait. Tout le monde parlait du « sac » à Bardin qui est devenu au fil des ans  « sac-a-bardin », « sac bardin » puis  « Sabardin ».
Composé de chair à saucisse, abats du porc (tête, poitrine, cœur..), sel et ail trempé dans du vin rouge, parfois du marc, poivre.
Ce saucisson est consommé bouilli, après trois mois de séchage, pour le lundi de Pâques.
Cuit à l’eau frissonnante ou parfois dans un mélange d’eau et de vin rouge de pays.
Le sabardin se consomme en tranches épaisses, avec des « truffes » (pommes de terre en forézien) cuites à l’eau, en plat unique ou en portion le matin au petit-déjeuner.

Sabardin