Chambrer

Chambrer : « Chambrer » est une opération consistant à amener lentement le vin à la température de la pièce dans laquelle il sera consommé. C’est celle qui convient le mieux à la plupart des vins rouges. Il ne faut pas oublier qu’autrefois les appartements étaient moins chauffés qu’aujourd’hui et que la température d’une « chambre » ne dépassait guère les 18 °C. Si les vins blancs et rosés se boivent entre 8 et 10 °C, la plupart des vins rouges doivent être servis entre 15 et 18 °C. Le chauffer en plongeant la bouteille dans de l’eau chaude ou en la posant devant le feu n’est pas recommandé : ce choc soudain est capable de bouleverser l’équilibre chimique du vin et d’en détruire, ou pour le moins affaiblir, l’excellence. Il ne faut jamais réchauffer le vin de façon artificielle ou brutale, mais le sortir de la cave assez tôt pour qu’il atteigne naturellement et lentement la bonne température.

Chambrer

Chambrer : v. tr. Porter lentement un vin à une température de consommation qui ne devrait pas dépasser les 17° ou 18° pour les rouges. Il s’agissait en fait de la température d’une chambre au XVIIIe siècle par rapport à celle de la cave.