Enchères (ventes aux)

Enchères (ventes aux)locut. Il existe aujourd’hui deux types de ventes de vins aux enchères, les enchères traditionnelles et les enchères sur le net.

Les enchères de ventes de vins traditionnelles : Elles sont organisées par les commisaires-priseurs et annoncées par la gazette de Drouot. On y fait de bonnes affaires avec des prix de 10 à 30 % moins chers que ceux du marché. Mais attention aux frais annexes…et aux aigrefins. Ainsi, il arrive de trouver quelques bonnes bouteilles lors de vente qui font suite à la cessation d’activité d’un restaurant, d’un caviste ou tout simplement lors de la succession d’un particulier.

Si les collectionneurs sont rodés à ce genre de vente, l’amateur doit redoubler de prudence. Il faut avant la vente, se renseigner sur les vins proposés, comment ils se présentent (leur état physique) : niveau de vin dans la bouteille, l’état du bouchon,, l’état de la capsule qui porte le sceau du domaine ( si par exemple, elle est bombée par le bouchon, c’est que le vin vieillit mal), l’étiquette, etc.

Ensuite, il faut absolument connaître les différentes cotes des vins proposés, les millésimes, demander peut-être le conseil d’un expert et…bonne chance!

Les enchères de vins sur internet :  Acheter, vendre son vin sur internet avec notamment ebay.
Ebay est la plus grande communauté mondiale d’acheteurs et de vendeurs sur internet. Le particulier, tout comme les professionnels, peuvent y acheter et y vendre leurs vins aux enchères en enchérissant sur le dernier prix. Ainsi, il y a quelques semaines était proposé, parmi des centaines d’enchères, un Chassagne-Montrachet, la Romanée 1995 (Côte de Beaune), le prix de départ était de 1 euro, avec un prix de réserve fixé à 25 €. Après 10 jours de mise en vente, alors qu’il ne restait que 3 jours et 20 heures, il n’y a eu que 13 enchères avec 14 € comme meilleure enchère.