Nouveau

Nouveau : adj.  Un vin est dit «  nouveau  » s’il est mis en bouteille avant la vendange suivante et il est dit   » primeur  » s’il est mis en bouteille avant le printemps.
La différence entre un vin primeur et un vin vendu en primeur :

  • Le premier est un vin nouveau mis en vente à peine deux mois après les vendanges. L’idée fut lancée en Beaujolais.
  • Le second est un vin partiellement payé au viticulteur deux à trois ans avant sa livraison alors qu’il n’est pas encore mis en bouteille. Une pratique initiée par les Bordelais, aujourd’hui étendue à d’autres vignobles (voir vente en primeur).

Par réglementation des AOC, un vin est dit primeur s’il est mis en bouteille avant le printemps, et nouveau si c’est avant la vendange suivante. Donc, techniquement, le Beaujolais nouveau est aussi un vin primeur.
Leader sur le marché des primeurs, son appellation existe depuis 1951. Il est produit dans la région de l’AOC Beaujolais à partir du cépage gamay. Il est l’un des seuls vignobles en France où la vinification des vins rouges est réalisée en grappes entières. Pour le Beaujolais Nouveau les grappes de gamay sont récoltées à la main et déposées intactes dans les cuves de vinification. Il est commercialisé dès la fin de la vinification, obtenue selon la méthode de macération carbonique (Voir Beaujolais). La tradition du vin nouveau remonte au XIXe siècle, lorsque la fermentation s’achevait pendant le transport en barge sur la Saône jusqu’à Lyon, où l’on perçait les tonneaux à minuit.

Vin nouveau, une pratique initiée par le Beaujolais

Grâce à la décision réglementaire de 1951 autorisant les mises en marchés anticipées d’une part, et fort des caractéristiques du gamay noir à jus blanc favorisant de goûteux vins primeurs d’autre part, le Beaujolais nouveau a rapidement pris une dimension internationale. Il représente aujourd’hui plus de la moitié de la consommation de Beaujolais à l’étranger, toutes appellations confondues. Chaque troisième jeudi de novembre à 00 h, 450 000 hectolitres de Beaujolais nouveau déferlent chez les marchands de vins et dans les bistrots du monde entier. La moitié de cette production est exportée jusqu’en Asie. Les Japonais goûtent le nouveau nectar avant les Français, décalage horaire oblige.

Que les conditions climatiques aient été bonnes ; que le vigneron n’ait pas accéléré artificiellement la fermentation ; qu’il n’ai pas chaptalisé au-delà de ce qui est autorisé, et qu’il ne fasse pas passer pour naturel ce goût de banane, signature de la présence de résidu d’une fermentation secondaire mal menée ou pire, d’une manipulation chimique douteuse.
Le Beaujolais nouveau représente aujourd’hui le tiers de la production totale du vignoble, soit 55 millions de bouteilles. Aucune région viticole au monde n’a encore réussi ce prodige d’écouler aussi rapidement une telle quantité. A lui seul, le producteur Georges Duboeuf en écoule le cinquième.

Mais attention, la concurrence est devenue impitoyable ! Qui n’a pas son vin nouveau, des vins primeurs de la vallée du Rhône, de Gaillac, de Touraine,, du Languedoc ? La rançon du succès en quelque sorte !

Liste des vins AOC nouveaux ou primeurs : Les vins bénéficiant d’une des appellations d’origine suivantes peuvent être expédiés librement à partir du troisième jeudi du mois de novembre suivant la récolte. Ces vins doivent être qualifiés de nouveaux ou primeurs et comporter dans leur étiquetage l’indication de l’année de récolte.

I/Vins rouges

  • Beaujolais
  • Beaujolais (suivi du nom de la commune d’origine)
  • Beaujolais-Villages
  • Côtes du Rhône (vins de café)
  • Coteaux du Tricastin
  • Côtes du Ventoux
  • Coteaux du Languedoc
  • Touraine (vins issus du seul cépage gamay noir)
  • Anjou (vins issus du seul cépage gamay noir)
  • Gaillac
  • Coteaux du Lyonnais
  • Côtes du Roussillon (vins ne devant pas contenir plus de 2 grammes de sucre résiduel par litre)

II/Vins rosés

  • Beaujolais
  • Beaujolais (suivi du nom de la commune d’origine)
  • Beaujolais-Villages
  • Mâcon
  • Côtes du Rhône
  • Tavel
  • Coteaux du Tricastin
  • Côtes du Ventoux
  • Coteaux du Languedoc
  • Touraine
  • Rosé d’Anjou
  • Cabernet d’Anjou
  • Cabernet de Saumur
  • Coteaux du Lyonnais
  • Côtes du Roussillon

III/Vins blancs

  • Bourgogne
  • Bourgogne grand ordinaire
  • Bourgogne aligoté
  • Mâcon
  • Mâcon supérieur
  • Mâcon (suivi du nom de la commune d’origine)
  • Mâcon-Villages
  • Coteaux du Tricastin
  • Côtes du Ventoux
  • Muscadet
  • Gaillac
  • Coteaux du Lyonnais
  • Côtes du Roussillon

 Les Vins de Pays Primeurs ou Nouveaux

Les Vins de Pays primeurs ou nouveaux sont réglementés depuis la récolte 1990. Correspondant à des vins gouleyants et fruités, les primeurs peuvent être commercialisés avant les autres Vins de Pays et annoncer les caractéristiques du millésime.

Ainsi, tout en répondant aux conditions de production fixées par décret, les vins de pays primeurs doivent respecter trois conditions supplémentaires :

1/une date de mise à la consommation, fixée au 3ème jeudi du mois d’octobre suivant la récolte. Les vins d’appellation primeurs sortent un mois plus tard.

2/un étiquetage mentionnant le caractère primeur ou nouveau et le millésime.

3/un agrément spécifique par une commission de dégustation chargée de vérifier le caractère primeur des vins présentés à l’agrément.

Enfin, Les vins AOC pouvant être commercialisé le 1er décembre suivant la récolte

  • Bergerac blanc et rosé
  • Blaye blanc sec
  • Bordeaux blanc sec, rosé et clairet
  • Buzet blanc et rosé
  • Coteaux du Tricastin
  • Côtes de Bourg blanc sec
  • Côtes de Duras blanc et rosé
  • Côtes du Marmandais blanc et rosé
  • Entre-Deux-Mers blanc
  •  Graves blanc sec
  • Graves de Vayre blanc sec
  • Jurançon sec blanc
  • Montravel blanc
  • Première Côte de Blaye blanc sec
  • Saint-Foy – Bordeaux blanc sec
  • Anjou blanc
  • Cabernet d’Anjou rosé
  • Cabernet de Saumur rosé
  • Rosé d’Anjou
  • Rosé de Loire
  • Saumur blanc
  • Touraine blanc
  • Corbières blanc et rosé
  • Minervois blanc et rosé
  • Coteaux du Languedoc blanc et rosé
  • Côteaux d’Aix-en-Provence blanc et rosé
  • Côtes du Rhône blanc et rosé
  • Faugères rosé