Rognage

Rognage : n. m. Le rognage est une opération de travail à la vigne. C’est l’un des travaux en vert qui consiste à raccourcir la végétation d’été.
Description : Le rognage permet l’élimination de la partie supérieure des rameaux dans le but :
– De faciliter le passage des enjambeurs (traitements…).
– D’améliorer l’ensoleillement et l’aération des grappes en réduisant l’ombre portée d’un rang à l’autre.
– De supprimer les organes jeunes (pousse des jeunes rameaux), plus sensibles au développement des maladies (mildiou, oïdium…), permettant aussi d’éviter de la perte de sève ddes jeunes rameaux.
– De maintenir le port dressé des rameaux en réduisant leur longueur avant qu’ils ne soient retombants.

L’absence de rognage au moment de la floraison peut entraîner des phénomènes de coulure, donc une perte de récolte.
Le rognage est réalisé après le relevage et leur nombre varie selon la vigueur de la vigne, du cépage, des conditions climatiques de l’année (de trois à cinq en général). Ce rognage s’effectue soit manuellement (cisaille), soit par l’intermédiaire d’une rogneuse montée sur un enjambeur (méthode la plus utilisée).