Sec (vin)

Sec  (Vin) : adj. Un vin sec est un vin dont on ne perçoit aucune saveur sucrée. La réglementation sur les vins secs peut varier d’un pays à un autre. En France, un vin sec doit présenter moins de 4 g/l (*) de substances réductrices de la liqueur de Fehling (qui ne sont pas obligatoirement que des sucres). Cette liqueur permet en effet de détecter les sucres réducteurs. Aujourd’hui, l’Union européenne a adopté une définition plus proche de la perception de ce sucre : si le taux de sucre moins le taux d’acidité est égal ou moins élevé que 2, le vin est alors jugé sec.
(*) Dans certains pays, cette limite peut atteindre un taux plus élevé pouvant aller jusqu’à 12 g/l.

La « sécheresse » d’une boisson caractérise le faible taux de goût sucré, de douceur d’une boisson alcoolisée. Cela peut être dû à un manque de sucres, à la présence d’autres saveurs qui masquent la douceur, ou à une sous-abondance en glucides simples pouvant être convertis en sucre par des enzymes dans la bouche (amylase en particulier). Le terme « sec » (ou dry en anglais) peut être employé pour tout type d’alcool : bière, vin, spiritueux, ou toute autre forme de boisson alcoolisée.
Pour décrire les niveaux de sécheresse d’un alcool, on utilise les termes : sec, demi-sec, moelleux, liquoreux ou encore « triple sec » (mais généralement, cette expression désigne une liqueur d’oranges amères). On utilise parfois également l’adjectif  » doux « , mais il convient de ne pas le confondre avec les vins doux naturels qui sont des vins mutés.
L’utilisation de certains de ces termes est réglementée pour certains alcools, notamment le vin, et répond à un cahier des charges objectif.

Réglementation communautaire sur les qualificatifs de sécheresse des vins tranquilles : La réglementation européenne impose les fourchettes de taux de sucre résiduel en bouteille selon les appellations relatives à la sucrosité des vins tranquilles. À noter que les vins effervescents, comme les champagnes et crémants, ont une échelle spécifique pour qualifier leur douceur (voir Dosage).

Réglementation communautaire sur les qualificatifs de sécheresse des vins tranquilles : 
Terme qualificatif Teneur en sucre
Vin sec inférieure à 4 grammes par litre
Vin demi-sec comprise entre 4 et 12 grammes par litre
Vin moelleux comprise entre 12 et 45 grammes par litre
Vin liquoreux supérieure à 45 grammes par litre