Chêne

Chêne : n. m. Le bois de chêne est tiré d’un grand arbre (famille des Fagacées) répandu dans tout l’hémisphère Nord, à longue durée de vie.
Les meilleurs tonneaux et barriques dans lesquels on vieillit le vin sont faits en chêne. Un bon tonneau de chêne ne peut qu’améliorer le vin même si celui ci manque de tanin et de caractère, à l’origine ; mais laissé trop longtemps en tonneau de chêne, le vin risquerait d’être séché et de prendre le goût de bois. Les chênes utilisés sont âgés en général de plus de cent ans et sont extraits des grandes forêts françaises :

  • du Tronçais dans l’Allier (centre de la France),
  • de Cîteaux et de Bertranges en Bourgogne,
  • de Darney dans les Vosges.

Ils représentent le nec plus ultra de la tonnellerie.
Sur les 250 variétés de chênes répertoriés, seuls le chêne pédonculé, le chêne rouvre et le chêne blanc américain rassemblent les qualités suffisantes pour se transformer en barriques. Les tonneliers ne s’intéressent qu’à la meilleure section de l’arbre, le premier tiers, celui qui est sans nœuds  et sans défaut. Pour fabriquer une barrique, 3 % seulement du bois initial est utilisé. Une fois abattus, les arbres sont fendus en merrains, transportés à une scierie. On les laisse alors sécher à l’air libre pendant 3 ans ce qui garantit que les tanins les plus amers puissent être extraits, éliminant ainsi ce goût de vert. Une fois séchés, les merrains sont taillés en douelles d’environ 1,2 mètre.

Voir : Tonneau.