Joubarbe

Joubarbe

Joubarbe : La joubarbe (mot venant du latin Jovis barba « barbe de Jupiter ») est une plante grasse ou succulente  (famille des Crassulacées – Nom botanique : Sempervivum), à tige velue et à feuilles charnues groupées en rosette d’où s’élève une panicule de fleurs roses ou jaunâtres. La grande joubarbe, ou artichaut des murailles, se prépare comme l’artichaut.
Les joubarbes sont cultivées depuis la plus haute antiquité : les Romains leur attribuaient ainsi la faculté d’éloigner la foudre, expression de la colère de Jupiter (d’où le nom de Jovis barba, « barbe de Jupiter »), alors que les anciens Scandinaves lui attribuaient le pouvoir d’éloigner les mauvais esprits de la maison… On plantait de ce fait de la joubarbe sur les toits, et nombre d’églises et de cathédrales gothiques sont ornées de fleurs de joubarbe en pierre. Les feuilles de joubarbe servaient aussi au Moyen Âge comme émollient (*) sur les blessures. Elles étaient cultivées comme plante médicinale.
(*) Émollient : Qui a pour effet d’amollir, de relâcher des tissus enflammés.

La petite joubarbe (ou orpin, ou tripe madame) est également comestible : ses feuilles coupées se mangent en salade.