Maceron

Maceron : Le maceron est une plante herbacée (famille des ApiacéesNom botanique : Smyrnium olusatrum)., Le nom Smyrnium  vient de Smyrn, ancien nom de la ville d’Izmir en Turquie : le maceron est originaire du Moyen Orient, et des bords de la Méditerranée.
Il est introduit en France par les Romains, puis au retour des croisades.
Autres noms usuels du maceron : Ache large, Baies de Maceron, Gattilier, Persil de Macédoine, Persil noir, Poivre ou Persil des marais, Agneau chaste, Poivre des moines, Poivre sauvage, Petit poivre, Persil de cheval, Gros persil de Macédoine, Poivre de l’île de ré.
On cultivait autrefois dans le Midi pour ses jeunes pousses, qui se mangent comme le céleri-branche.
Les tiges du maceron ont une forte odeur aromatique, un peu âcre. Son goût est proche de celui du céleri.
Sa culture est avérée à l’Île de Ré par les moines cisterciens de l’Abbaye des Chateliers. D’un usage très courant, il est entièrement comestible : sa racine ressemble à un gros radis noir, sa tige peut remplacer le salsifis, sa feuille s’apparente au persil, les boutons de ses fleurs se consomment comme des câpres et ses graines s’utilisent comme un poivre.
Le Maceron avait la réputation de calmer les ardeurs masculines… et il est courant d’en trouver aux alentours des abbayes.
Aujourd’hui, il se plaît à coloniser le bord des marais salants. Il s’y dispute avec la moutarde sauvage.
La production est exclusivement faite en cueillette sauvage, par quelques saulniers de l’île de Ré.
Les baies de maceron sons noires une fois séchées. Elles sont assez piquantes et leur saveur est anisée come les graines de fenouil avec des notes de coriandre.