Ortie

Ortie : L’ortie est une plante herbacée (famille des Urticacées – Nom botanique : Urtica), dont on méconnaît généralement la valeur alimentaire et les qualités thérapeutiques.
La famille des Urticacées regroupe une trentaine d’espèces de plantes herbacées à feuilles velues. On en trouve 11 en Europe dont 5 en France.
Les espèces les plus communes sont la grande ortie (Urtica dioica, 50 cm à 1 mètre, vivace) et l’ortie brûlante (Urtica urens, d’environ de 50 cm, annuelle). Urtica pilulifera (ortie à pilules, ortie romaine) se rencontre dans le midi et l’ouest de la France. Urtica membranacea (ortie membraneuse) se rencontre dans le midi méditerranéen et Urtica atrovirens uniquement en Corse.
L’ortie brûlante a des poils fins et urticants qui renferment un liquide irritant : l’acide formique.

Ortie

Emplois culinaires de l’ortie : Les orties ont depuis toujours fait partie des ingrédients de base des soupes de la campagne. Les jeunes feuilles hachées de la petite ortie, dite grièche et annuelle, s’utilisent dans des salades. Les feuilles de la grande ortie, commune et vivace, se cuisinent dans des soupes vertes ou velouté, seules ou mélangées avec de l’oseille, du poireau, du cresson ou du chou, épaissies de fèves ou de pommes de terre. On peut aussi accommoder les deux orties à la façon des épinards. L’ortie est d’ailleurs plus riche en fer que ceux-ci et contient également de la provitamine A et de la vitamine C.
La grande ortie est également très utilisée à des fins alimentaires, industrielles (pour sa fibre) et agricoles (en tant qu’engrais vert et insecticide).
On apprête aussi l’ortie en coulis, en confit, en crème, en quiche, cake, omelette, en accompagnement de pâtes (spaghettis, lasagne, tagliatelles,…), sur une pizza, avec des gnocchis, dans du pain ou du cake…
Les feuilles d’orties séchées sont délicieuses en tisane.

Quelques préparations culinaires à base d’ortie :

Achetez ici et au meilleur marché de la tisane d’ortie et des gélules d’ortie bio :