Aumônière

Aumônière : Le mot « aumônière » (nom de la bourse à coulant que l’on portait autrefois à la ceinture) s’emploie dans la présentation d’un dessert confectionné avec des fruits (abricots, poires, agrumes,…) : Pour les abricots, les fruits, dont le noyau est remplacé par un morceau de sucre, sont enfermés dans des triangles de pâte brisée ; on réunit ensuite les pointes en soudant les bords. Ces « aumônières », ainsi appelées en raison de leur forme, sont cuites au four et accompagnées d’une sauce à l’abricot chaude, ou d’un coulis de fruit garnie d‘amandes hachées et grillées.
Le terme s’applique aussi à une préparation salée ou sucrée qui est disposée au centre d’une petite crêpe peu cuite, que l’on referme en la cintrant pour lui donner une forme d’aumônière, avant de la cuire au four.
L’enveloppe de l’aumônière peut aussi être réalisée par une tranche de saumon de poisson pour concevoir une entrée froide et originale (chèvre frais, mousse de crustacés,…).