Funeral potatoes (cuisine américaine)

Funeral potatoes (cuisine américaine) : Les funeral potatoes (pommes de terre funéraires) sont un mets de pommes de terre traditionnel des Mormons (*), cuisiné en cocotte, originaire de l’Utah (États-Unis d’Amérique).
(*) Mormons : L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, appelée aussi Église mormone, est une Église chrétienne restaurationniste née dans l’État de New York, aux États-Unis d’Amérique, en 1830. Elle se considère comme une religion révélée. Son siège mondial se trouve à Salt Lake City dans l’Utah.

Les funeral potatoes doivent leur nom au fait que ces pommes de terre sont habituellement servies comme accompagnement lors des repas traditionnels d’après-funérailles. Elles sont souvent servies à l’occasion de réunions sociales, telles que les potlucks (**), en Utah et dans d’autres régions à forte population de Mormons.
(**) Potluck : En Amérique anglophone (États-Unis, Canada), le potluck est un rassemblement autour d’un repas où chaque convive est censé apporter un plat à partager avec le groupe.

Ce plat se compose généralement de pommes de terre taillées en cube et sautées (hashed browns), de fromage (cheddar ou parmesan), d’oignons, de soupe à la crème fraîche (avec poulet, champignons et céleri) ou d’une sauce à la crème, d’une crème aigre, le tout accompagné d’une noix de beurre et de chips ou de flocons de maïs écrasés. D’autres variantes comportent du jambon cuit en cubes, des petits-pois ou des brocolis en fleurettes.
Lors des Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, un des souvenirs proposés comprenait un pin’s représentant des funeral potatoes,