Manakish (cuisine orientale)

Manakish (cuisine orientale) : Le manakish (appelé aussi man’ouché au singulier) est un plat de la cuisine levantine (libanaise, syrienne…) composé d’un pain semblable au pain libanais auquel on ajoute traditionnellement du zaatar, le tout cuit au four ou au sol. On le mange le plus souvent au petit-déjeuner.
Similaire à la pizza, on peut le plier en deux, le rouler comme un sandwich ou le couper en parts.
Les manakish classiques :
Thym (arabe : زعتر, za’tar). La man’ouchet za’tar est le manakish le plus populaire. On tartine un mélange de zaatar et d’huile d’olive sur une galette et on mets au four. On le mange le plus souvent au petit-déjeuner avec du thé, ou après le dîner avec de la boissons gazeuses. Souvent, l’acheteur peut apporter sa propre préparation de zaatar car chacun a sa propre recette, à l’instar du curry indien.
N.B.: même si zaatar signifie « thym », dans la cuisine libanaise, cela désigne ici un mélange d’herbes aromatiques et d’épices – qui contient bien sûr principalement du thym. De plus, ce thym est différent de celui que l’on rencontre en Europe : c’est une variété de thym sauvage, qui a de plus grandes feuilles, parfois appelé thym d’Alep.

Fromage (arabe : جبنة, jebne). La man’ouchet jebne est généralement plus cher que celle au zaatar. Le zaatar est remplacé par du fromage blanc libanais, le akkawi, et graines de sésame. Ce manakish est servi comme le manakish au thym.
Viande de bœuf : Le laham ba’ajiyn (pâte à la viande) est un autre genre de manakish. Il est le plus souvent servi au déjeuner, rarement au petit-déjeuner. On met sur le pain du bœuf mixé avec des tomates et des huiles végétales. Il est semblable au Lahmajoun arménien.
– Kechek. La man’ouchet kechek est un manakish de la région de la plaine de la Bekaa. On met du kechek (yogourt fermenté avec du blé concassé que l’on mélange avec de la tomate et de l’oignon) sur le pain et on le chauffe.